Légende d'Automne

Je soutiens la création d'un nouveau parc
SoutenirDemandez le livre

Media

- TV -

RTS info 12h45 - 27 juin 2019

Plus de 50'000 personnes sont atteintes de surdicécité en Suisse. Reportage au Parc de la Légende à Lausanne

Voir la vidéo sur le site de la RTS

Les Curieux 11 novembre 2016

L'émission Les Curieux parlent du Parc de la Légende à Lausanne. Les Curieux: émission de talk-show dans laquelle les chroniqueurs partagent des bons plans, des infos insolites et des fun facts. Micro-trottoirs, sujets en image, tests ou immersions, l'émission pour découvrir les petites anecdotes de notre région.

La Télé - 9 septembre 2014

Le Parc de la Légende à Lausanne est bordée, depuis ce mardi, de sculptures destinées autant aux voyants qu'aux aveugles. Un concept unique en Europe. Les onze œuvres retracent l'histoire du conte de fée "Légendes d'Automne" de Sara H. La réaction de Marc Vuilleumier, municipal en charge de l'intégration, au micro d'Isabelle Lapotre.

Regarder

VD: des statues sont exposées pour aveugles et malvoyants - 9 septembre 2014

Cette exposition, qui prend place en plein air à Lausanne, raconte aux personnes visées un conte fantastique.

Regarder

- Radio -

Radio Fribourg
A l’Ombre du Baobab

Sara.H parle du Parc Légende d’Automne lors de l’émission « A l’Ombre du Baobab » à Radio Fribourg le 15 juin 2015.

Radio Chablais
9 septembre 2014

Les œuvres installées à la promenade Schnetzler, près du Casino de Montbenon, sont accompagnées d’un livre racontant la scène également en braille, a indiqué aujourd’hui la municipalité dans un communiqué.

Une fois le parc au complet, l’ensemble des pièces sera offert à la ville. Le financement est assuré par des privés, fondations ou associations.

Vers la page

Rouge FM
9 septembre 2014

Innovation à Lausanne le 9 septembre d’un parc de sculptures en bronze. Des œuvres accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes. Chaque sculpture est accompagnée d’un livre. Une page en braille et l’autre en lettres caractères dont chaque scène relate un conte. Un voyage tactile à la promenade Schnetzler, à côté du Casino de Montbenon. Un concept novateur et unique en Europe.

Ecouter

rts la 1ère – InterCités
11 septembre 2014

Lausanne innove radicalement. Cela n’existe nulle part en Europe: un parc public situé près de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin et près de la Cinémathèque accueille désormais des sculptures en bronze. Elles racontent « Légende d’automne », un conte écrit par l’artiste sculpteur Sara H. L’artiste a ensuite concrétisé sous forme de sculptures les principales scènes du conte. Entièrement financées par des privés, les œuvres ont été offertes à la ville de Lausanne. Une consigne amicale de la part de l’artiste: un parc où voir c’est toucher.

Interview de Sara.H
RTN – Emission : Format A3

L’association Légende d’Automne a présenté un stand autour de la malvoyance et du braille au Salon du Livre de Genève du 25 au 29 avril 2012 en partenariat de la BBR (Bibliothèque Braille Romande et livre parlé, Genève), de la BSR (Bibliothèque Sonore Romande, Lausanne) et du CPHV (Centre pédagogique pour élèves handicapés de la vue, Lausanne).

- Articles -

Lausanne Cité – 17 septembre 2014

LC – Les 20 et 21 septembre, de 10h à 18h, le public est convié à la promenade Schnetzler, située à proximité de l’Esplanade de Montbenon, à venir découvrir et inaugurer le nouveau parc de sculptures de l’association « Légende d’Automne ». Les scènes sont à découvrir du bout des doigts rendant l’oeuvre accessible aux personnes aveugles et malvoyantes.

Au programme de ces deuxj ournées, un stand d’information sur le projet, présentant le conte ainsi qu’un film sur la fabrication des sculptures. L’artiste Sara.H se prêtera au jeu de la dédicace. Les membres du comité de l’association Légende d’Automne seront par ailleurs présents pour discussion, information, et éventuel accompagnement de la balade les yeux bandés pour les curieux qui souhaitent appréhender le monde du handicap visuel.

Vers la page

24heures – 16 septembre 2014

Vendredi et samedi, de 10h à 18h, les Lausannois sont invités à visiter les yeux bandés le parc de sculptures récemment installé à la promenade Schnetzler (entre le pont Chauderon et le Casino de Montbeon). L’artiste qui a créé ces bronzes, destinés à rendre accessible une légende aux personnes malvoyantes, sera présente. Animation musicales, contes (dimanche) et petite restauration sont prévus. C.CO.

Ville de Lausanne – 9 septembre 2014

Unique en Europe – Un parc de sculptures accessible aux personnes aveugles et malvoyantes à la promenade Schnetzler

La promenade Schnetzler, située à proximité de l’Hôpital ophtalmique Jules Gonin et de la Fondation Asiles des aveugles, accueille dès le 9 septembre une série de 18 scènes composées de sculptures entièrement réalisées en bronze relatant le conte «Légende d’Automne» de l’auteure et sculptrice Sara.H. Les scènes sont à découvrir du bout des doigts, rendant l’œuvre accessible aux personnes aveugles et malvoyantes. Chaque sculpture est accompagnée d’un livre ouvert, réalisé en bronze également, qui raconte la scène, une page contenant le texte en écriture braille et l’autre en lettres caractères. Ce concept, à but ludique et didactique à la fois, est unique en Europe.

Vers la page

Bluewin.ch – 9 septembre 2014

Lausanne innove avec une série de sculptures qui seront accessibles aux personnes malvoyantes ou aveugles. Les oeuvres installées à la promenade Schnetzler, près du Casino de Montbenon, sont accompagnées d’un livre racontant la scène également en braille, indique mardi la ville.

Les oeuvres en bronze relatent le conte « Légende d’Automne » de l’artiste vaudoise Sara H, qui est aussi la sculptrice. Thème général: pourquoi les arbres perdent-ils leurs feuilles après l’été, explique la municipalité dans un communiqué.

Chaque sculpture est accompagnée d’un livre ouvert, en bronze également. qui raconte la scène. Une page contient le texte en braille, l’autre en lettres caractères.

L’oeuvre dans son entier comprend dix-huit scènes. Les onze premières sont installées, alors que les sept dernières sont encore à financer. Une fois le parc au complet, l’ensemble des pièces sera offert à la ville. Le financement est assuré par des privés, fondations ou associations.

Vers la page

Quand on visite un musée avec des personnes voyantes, on regarde l’art avec leurs yeux, on le ressent à travers leurs mots. Tandis qu’ici, on peut se promener avec des personnes voyantes et c’est nous qui leur apportons quelques chose: ce que nous ressentons au bout des doigts, la sensation transmise par la matière, la subtilité de la forme.

Suzanne Lucchese, malvoyante